• art martial russe

    Le Stenka

     

    Les principes de base de la technique


    N’importe quel mouvement dans le mur est circulaire, le corps et le dos restent droits, qu’il s’agisse d’un coup, d’un déplacement ou de la défense. Ceci représente la puissance venant de tout le corps. Un bon mouvement commence par les hanches. C’est l’inconscient qui régit le mouvement, les hanches indiquent en quelque sorte si le mouvement se produit correctement. Si vous êtes tiré en arrière, penché sur le côté ou en avant, votre corps est dans une position qui n’est pas naturelle, qui empêche le déplacement et les tentatives de prise de type « attaque », « défense » ou « attaque-défense ». C’est pour cela que les mouvements équilibrés sont la garantie de la protection du combattant lors d’un entraînement, comme lors d’un réel combat.

    Tout mouvement a pour but de causer des dommages a l’adversaire et d’anéantir ses plans. Le mouvement d’une jambe ou d’un bras doit être utilisé à 100%, c’est pour cela que le mouvement d’attraction est souvent utilisé comme jet, tandis que le mouvement de pulsion – comme coup.

     



    Les positions


    Il ne faut jamais être immobile. Il faut marcher, faire des mouvements circulaires, voir courir. Si en changeant de position la personne s’arrête, elle laisse un champ libre aux attaques adversaires. Le changement de position doit se faire aussi rapidement que possible pour empêcher l’adversaire de préparer un plan d’action. Dans la plupart des arts martiaux le temps d’arrêt en position, après avoir effectué un pas ou un coup, est relativement égal au temps d’exécution de l’action elle-même.

    Tous les mouvements sont harmonieux et découlent les uns des autres, tout élément technique est la cause et la conséquence de l’autre : la défense est l’attaque, l’attaque est la défense.

     

     

     

    La tactique du combat 

     

    C'est un combat entre deux équipes avec un objectif, s’emparer du « champ de l’adversaire » (son territoire). Le mur n’est pas un objectif en soi, c’est une manière de conduire un combat. L’objectif du mur est de retenir l’adversaire sur sa moitié du terrain en le poussant petit à petit vers les frontières du champ, en s’accaparant de l’espace pour une manoeuvre ou une percée.

    Dans le combat Stenka il n’était possible d’atteindre un réel objectif technico-tactique qu’avec une grande équipe unie. C’est pour cela qu’on composait les murs entre les habitants d’un même village ou d’une même rue. Un bon mur comprend beaucoup de monde : 50 voire plus de personnes.

    L'objectif principal des participants est de pénétrer dans la moitié de terrain de son adversaire et s’en emparer. Pour cela il fallait arriver a sortir a l’exterieur de la frontière et jeter son chapeau ou sa moufle par terre, parfois il suffisait juste d’y poser ses pieds.

     

     

    Les techniques de défense

    Les techniques de la défense utilisées dans le combat corps a corps russe sont de type «arrêtoir», «pression» et «impact sur l’équilibre». Elles obligent l’adversaire à s’arrêter lors de sa saccade vers l’avant et rester à distance confortable pour le combattant. La rationalité des coups dans la tradition du combat corps a corps russe consiste, tout d’abord, au fait que les attaques sont portées en suivant les trajectoires les plus courtes, et, deuxièmement, elles ciblent les zones vulnérables les plus proches. En ce qui concerne les coups latéraux la cible principale est la tête et les côtes.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :